Elles sont déjà 2 sur la Pévèle-Carembault à mêler culture et cultures en proposant tout au long de l’année ces espaces collaboratifs d’échanges de semences libres : à Aix-lez-Orchies et à Gondecourt (à l’initiative d’Aurore Hublé de l’association le jardin des petits colibris), vous pouvez venir troquer les graines – de légumes, fruits ou fleurs – issues de vos récoltes personnelles avec celles laissées par d’autres usagers.

 

D’autres médiathèques proposent, comme Nomain le 31 mars prochain, des trocs ponctuels assortis d’une sélection bibliographique.

 

Comment ça marche ?

Certaines variétés sont simple à produire (tomate, salade, haricot, courges), d’autres un peu moins (carotte, betteraves, choux…) mais le réseau “Graines de Culture(s)” est là pour vous aider à découvrir comment faire ! De nombreux tutoriels sont disponibles sur internet et dans vos médiathèques, notamment à Aix-lez-Orchies qui développe en parallèle de sa grainothèque et des conseils du médiathécaire-jardinier un fond documentaire spécifique consultable en cliquant ici.

 

Attention, les graines commerciales ne sont pas autorisées ! En France, seules les graines que l’on a récolté soit-même de ses propres plantes sont librement échangeables et transmissibles hors des circuits commerciaux et les variétés anciennes, rustiques et locales sont à privilégier afin de préserver la biodiversité de notre territoire.

 

Alors, à vos graines, prêts, troquez !!!

 

Plus d’infos sur le site graines de troc

*

  • rss
  • imprimer